Chers Adhérents, Chères Adhérentes,

Le secteur de La Rochelle est très privilégié car il attire beaucoup et la demande est très forte. Cette tendance a été renforcée par la crise sanitaire car de plus en plus de citadins fuient les grandes métropoles, notamment la région parisienne, pour venir s’installer en province. Les villes du Grand-Ouest ont un succès renforcé par le contexte et La Rochelle en particulier. Le marché immobilier était déjà très actif et la crise sanitaire a accentué ce phénomène, ce qui implique qu’à l’heure actuelle nous n’avons pas suffisamment de biens pour répondre à la demande. Cela induit une augmentation des prix immobiliers.

Il en va de même pour le secteur de la location, le marché locatif rochelais est saturé. Les demandes de logements sociaux ont augmenté de 15 % en seulement deux ans (chiffre enregistré par l’agglomération rochelaise). Dans le même temps, les logements particuliers disponibles à l’année sont de plus en plus rares, au profit des locations de courtes durées. Il manque un millier de logements pour les étudiants à La Rochelle.

Airbnb accentue le phénomène. La plateforme de location entre particuliers propose plus de 6.000 logements à La Rochelle (ce nombre a doublé en 10 ans). L’agglomération a déjà fait un pas en avant vers l’encadrement de ce type de location. Depuis 2017, les propriétaires qui utilisent Airbnb doivent se déclarer auprès de ses services et il est interdit aux propriétaires de louer plus de 3 logements en location saisonnière sur la CDA.

De son coté la ville de La Rochelle a décidé de faire passer de 20 à 50% la majoration de la part communale de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires. Une mesure qui se veut dissuasive.

Nous pensons que cette tension du marché locatif est également le résultat de la politique du logement et de ses contraintes qui pèsent de plus en plus sur les propriétaires privés.

Les propriétaires bailleurs sont préoccupés notamment face au calendrier imposé pour améliorer la qualité énergétique de leurs logements. Tous les acteurs s’accordent à dénoncer ce calendrier. Il est irréalisable et non tenable. Cette réforme du DPE AVEC 800.000 logements qui entreront ou sortiront des casses énergétiques F et G plonge tous les propriétaires dans une incertitude totale. Pire, une nouvelle contrainte vient d’être votée par le Parlement : atteindre la classe E d’ici 2034, sans aide financière pour les propriétaires.

Les bailleurs voient, en parallèle, les contraintes s’empiler : encadrement des loyers, permis de louer, obligation de rénovation, changement de la règlementation sanitaire, prolongation de la trêve hivernale sans concertation cette année, dossier dramatique des squats non traité. La fiscalité pesant sur l’immobilier est très forte : 17,2% de prélèvements sociaux sur les loyers, IFI qui rattrape à lui seul les recettes de l’ISF, explosion des impôts fonciers.

Ainsi, les bailleurs se détournent de la location à l’année au profit de la location touristique pour contourner les restrictions qui pèsent sur eux, et trouver des performances économiques meilleures.

L’UNPI reste vigilante sur l’application de ces nouvelles mesures. Les pouvoirs publics n’agissent que par la contrainte sur les bailleurs, jamais en leur octroyant plus de libertés.

Le rôle de l’UNPI est de vous représenter au-delà du conseil quotidien, devant toutes les instances logements au sein des collectivités locales.

Bien à vous,
Jean-Louis RACAUD,
Président de l’UNPI La Rochelle et Pays d’Aunis

Vous êtes

Qui sommes-nous ?

L’Union Nationale de la Propriété Immobilière est une association Loi 1901 sans but lucratif. Elle a été créée en 1893, dans un esprit mutualiste et indépendant, afin de défendre les intérêts de tous les propriétaires immobiliers.

L’UNPI de Charente-Maritime, présidée par Monsieur Jean-Louis Racaud, est votre partenaire de proximité pour défendre vos intérêts, vous représenter, vous conseiller et vous informer.

Adhérer Contactez l’UNPI

Offres de location

Nos adhérents témoignent

Je possède 2 biens sur l’Ile de Ré, que je loue moi-même. Grâce aux services de l’UNPI et aux 3 rendez-vous annuels compris dans ma cotisation, j’ai réponse à toutes mes questions.

Franck Propriétaire bailleur

A l’UNPI de La Rochelle, nous avons trouvé tous les conseils utiles sur le financement et les étapes incontournables de l’achat de notre premier appartement.

Justin et Marina Primo-accédants

Grâce à la plateforme juridique, nous avons pu gérer notre copropriété, préparer nos assemblées générales et alléger nos charges, tout en respectant la réglementation.

Marie-Jeanne Syndic bénévole

Nos partenaires